3 Actualités de Janvier & prochaine visioconférence gratuite sur le paraverbal

Prochaine Visioconférence/Masterclass : 

Le paraverbal, la gestion du trac, des outils pour l’oral
Jeudi 5 Mars de 19h à 20h

en direct sur www.pcfp.fr

Nicolas Mourer vous propose pour sa prochaine visioconférence,

des outils indispensables pour vous préparer à l'oral :

La posture, le regard, la gestuelle, toutes les composantes de la communication non verbale...
Le ton de la voix, l’intonation et le rythme afin de réussir son oral.
Si un peu de trac est stimulant, trop de trac peut vous nuire. 
Nicolas vous expliquera comment l'apprivoiser avec quelques exercices qui vous permettront de vous concentrer sur le contenu de votre présentation.

 Je m'inscris 

Les 3 actualités précieuses qui sont passées au second plan 

 

Non, nous n’aborderons ni le Brexit, ni le coronavirus

et encore moins les grèves puisque cela fait partie de notre quotidien et dans les médias.

Toutefois vous pouvez toujours visionner la masterclass de Nicolas sur les actualités 2019/2020

ou télécharger le pdf qui regroupe l’ensemble des réformes.

 

Une argumentation structurée pour l’oral face au jury

Lors de l’oral vous devez vous démarquer, offrir une palette de connaissances suffisamment pertinentes et faisant partie de l’actualité la plus récente pour que vous soyez admis.

N’oubliez pas L'argumentation structurée est appréciée par le jury et même indispensable :  contexte - enjeux - prise de position 

  • Le contexte permet de définir clairement de quoi vous parler et de quelle manière vous allez en parler. 

  • Les enjeux permettent de dégager les avantages et les inconvénients du sujet qui vous est posé. 

  • La prise de position est une affirmation pondérée de votre point de vue qui permet de montrer que votre conception est en phase avec l'argumentation que vous venez de développer. 

 

 Découvrez les trois mesures de janvier 2020 qui ont suscité notre attention :

 

1: La protection de l’environnement à valeur constitutionnelle :

1/ Contexte 

Le 31 janvier, le conseil constitutionnel a statué : 

la protection de l’environnement a désormais une valeur constitutionnelle.

Elle fait partie intégrante de la QCP : La question prioritaire de constitutionnalité.

En revenant sur la loi Égalim, qui interdit la production, le stockage et la circulation en France des produits phytosanitaires contenant des substances actives non approuvées par l'Union européenne. L'Union des industries de la protection des plantes et l'Union française des semenciers considèrent que cette interdiction d'exportation est contraire à la liberté d'entreprendre.

 

2/ Les enjeux

Le législateur doit, en conséquence, assurer la conciliation de ses deux objectifs : trouver le juste équilibre de la liberté d'entreprendre avec la protection de la santé et de l’environnement.

Le réglementation en France est si bien contrôlée qu’il devient compliqué pour les industriels de proposer des semences variés.

C’est en quelque sorte une question de protection de la richesse de notre patrimoine mais aussi une question environnementale puisqu’une plante dans un pays non adapté (climat différent) au pays peut proliférer, envahir et détruire tout un écosystème. 

 

3/ Prise de position 

Les deux parties ont leurs légitimités, c’est pour cette raison que je ferai appel à un contrôle plus ajusté selon le lieu de l’exportation avec un accord strict que le chargement de plantes ou de semances restent dans le pays en question pour le bien de la protection de l’environnement.

Je rajouterai que pour enrichir notre patrimoine et nos sols français, une loi sur la diversité des plantes devraient être révisé. Certaines semences anciennes ne sont pas autorisés à la vente alors que celles-ci pourrait permettre une amélioration qualitative nutritionnelle pour les sols et pour l’humain. 

https://www.vie-publique.fr/en-bref/273092-la-protection-de-lenvironnement-objectif-de-valeur-constitutionnelle

 

2 : L’intelligence numérique au service de nos requêtes citoyennes

 

1/ Contexte  

La “e-pétitions” a été mise en place par le Sénat  le 23 janvier 2020 : cette décision a pour but de légitimer cette pratique et d’engager une démocratie participative auprès d’une cible encore plus connectée.

 

2/ Les enjeux 

Les pétitions peuvent porter uniquement  :

  • sur l'inscription d'une proposition de texte à l'ordre du jour du Sénat ;

  • ou sur la création d'une mission de contrôle sénatoriale.

La pétition doit être rédigée en français, respectée les règles non injurieuses, non discriminatoires, non violentes. Elle doit respecter la constitution…

Pour être examinées par la conférence des présidents du Sénat, les pétitions doivent recueillir au moins 100 000 signatures dans un délai de six mois.

Les projets sont ensuite transmis aux 348 sénateurs…

3/ Prise de position 

Le sénat enregistre un petit chiffre de pétitions, aussi parce qu’il faut réunir 100 000 signatures et qu’il faut réussir à diffuser au plus grand nombre. Certaines bonnes idées sont alors passées à la trappe. Le sénat permet cette fois-ci de diffuser les pétitions lorsqu’elles répondent aux conditions.

PCFP et Web, Art & Bio se prêtent au jeu pour tester la plate-forme.

Nous avons une pétition à soumettre :

Afin de préserver notre environnement et de créer une communauté solidaire, active et motivée il pourrait être judicieux de lancer une prime au co-voiturage pour tous ceux qui utilisent des plateformes (FlixCar, blablacar, mobicoop, roulezmalin...) pour les trajets privés comme professionnelles. Une prime de covoiturage éco-responsable serait versée à partir de 10 000 KM à l’année par exemple exclusivement en covoiturage justifiée de documents à déclarer aux impôts.

Si vous trouvez cette idée intéressante, Le Senat vient d'accepter la proposition de pétition.

Vous trouverez la pitition sur le lien ci-dessous, on compte sur vous.

https://petitions.senat.fr/initiatives/i-189

 

3 - Culture : projet territorial, compte rendu sur le développement de l’accès à la lecture

1/ Contexte 

Fin 2018, 117 contrats ont été déployés en France sous les directions régionales des affaires culturelles et des collectivités territoriales afin de favoriser l'accès à la lecture. Selon les contextes territoriaux les projets de lecture publique se sont développés et ajustés selon les besoins.

2/ Les enjeux 

Pour prévenir de l'illettrisme de multiples actions se sont développées partout en France et dans les Drom Com. Médiathèque, associations, bibliobus, maisons de retraite, écoles proposent des actions de développement.

3/ Prise de position 

L’épanouissement s’accompagne dans la nourriture de savoirs. Les chiffres ont montrés une petite hausse de lecteurs. Il reste néanmoins une nécessité à développer davantage cette action en incluant d’autres activités culturelles pour enrichir la pluridisciplinarité, l’ouverture autour d’actions artistiques accessible à tous afin d’éviter le cloisonnement et la surconsommation des écrans notamment pour les plus jeunes. Cela passe par une action comme créer un pôle de sensibilisation auprès des parents. 

https://www.culture.gouv.fr/Actualites/Contrats-territoire-lecture-du-sur-mesure-pour-la-lecture-publique

 

Préparez votre concours avec PCFP

Vous souhaitez vous inscrire à un concours de la fonction publique ? Que vous soyez catégorie A, B, ou C,

retrouvez nos fiches complètes. Vous découvrirez les dates d'inscription à votre concours,

notre offre de formation en ligne pour réussir ainsi qu'un tutoriel de notre plate-forme.

 

 

Vous êtes universitaire ou vous souhaitez nous faire part d'une demande spécifique pour un concours externe

ou un concours de la territorial, un coaching particulier, cliquez ci-dessous pour remplir le formulaire de devis.
 


Restez connectés

Bonne préparation à vous !